Impressions de dégustation

vendredi 30 novembre 2007

Le Grand Tasting

Voilà quelques impressions "furtives" acquises lors de mes dégustations sur ce grand salon…

Saint-Emilion château l’Arrosée 2004 : Ce vin privilégie le fruit et l’élégance. Il est à l’opposé de certaines bêtes de concours privilégiant l’extraction et la surmaturité… 16/20.

Pessac Léognan blanc château Malartic Lagravière 2005 : Fruit d’une intensité hors norme pour un Pessac. J’ai été bluffé ! 17,5/20.

Haut-Médoc château Sociando Mallet 2003 : Ce vin à le coté un peu extravagant des 2003. On aime ou on aime pas, moi j’aime… 16/20.

Clos de Vougeot château de la Tour 2003 : déjà avancé sur des notes poivrées et iodées. 15,5+/20.

Clos de Vougeot château de la Tour 2001 : plus réservé, sur des notes de cassis. 16/20.

Clos de Vougeot château de la Tour 1999 : nez plutôt poivré, bouche avenante et aérienne. 16/20.

Mommessin Clos de Tart 2006 (échantillon) : aérien, épicé et d’une extrême finesse… 18/20.

Mommessin Clos de Tart 2001 : très équilibré sur le fruit et une pointe kirschée. extrême finesse toujours… 18/20.

Nuits Saint-Georges Chantal Lescure 2005 : Une bombe fruitée, déjà à boire ! 15,5+/20.

Nuits Saint-Georges Chantal Lescure Damodes 2005 : Fruité intense et épicé, bouche minérale. 16/20.

Cotes du Roussillon blanc Clos des Fées vieilles vignes 2006 : Un blanc superbe et très expressif donnant beaucoup de plaisir. 15,5+/20.

Cotes du Roussillon rouge Clos des Fées vieilles vignes 2005 : Joli rouge à la vivacité prononcée. 15,5/20.

Cotes du Roussillon rouge Clos des Fées 2005 : Nez hyper plaisant, la bouche demande à se fondre... 15,5+/20.

Cotes du Roussillon rouge Clos des Fées la Petite Sibérie 2004 : Puissance , finesse , subtilité, minéralité. Etonnant.. 16,5/20.

Sancerre rouge Alphonse Mellot Génération XIX 2005 : Un pinot noir avec une ampleur impressionnante. 16/20.

Touraine rouge Henri Marionnet Cot non greffé 2005 : poivre , réglisse , violette. Bouche suave et pure. Beaucoup de plaisir. 14,5+/20. 

Lirac rouge domaine de la Mordorée Reine des Bois 2006 et 2005 : épicé mais trop ferme à ce stade. 14,5/20.

Chateauneuf du Pape rouge domaine de la Mordorée 2005 : Puissant, concentré, épicé et fermé. 16/20.

Tavel rosé domaine de la Mordorée 2007 : Véritable bombe fruitée. Intensité hors norme pour un rosé ! 15+/20.

Posté par oeno41 à 19:00 - Commentaires [3] - Permalien [#]


samedi 24 novembre 2007

Grands vins !

Au cours de cette soirée entre amis, nos papilles furent quelque peu sollicitées….

2007_11_24

Meursault Blagny 2000 Louis Jadot :

Robe dorée intense. Nez typé de noisettes, notes beurrées et de chlorophylle. Bouche plaisante,  bien typée mais à la longueur un peu juste. 14+/20.

Clos de Vougeot grand cru 2000 Henri Clerc :

Vin carafé 30 minutes. Robe assez évoluée. Joli nez bien mûr mêlant cerise et pruneaux. Bouche très agréable avec une petite note légèrement épicée en finale. Ce vin donne bien du plaisir ! 15,5+/20.

Clos de Tart 2001 Monopole domaine Mommessin :

Vin carafé 1 bonne heure. Robe sombre et intense (surtout pour un Bourgogne…). Nez somptueux, d’une grande profondeur, sur pleins de petits fruits rouges et quelques épices douces. La bouche est grasse et fruitée, très longue, aérienne, à la texture remarquable. L’émotion est là, c’est du très grand vin… 18/20.

Pessac Léognan rouge château Pape Clément 1990 :

Vin carafé 20 minutes avant dégustation. Robe profonde. Le vin à besoin de plus d’aération. Ensuite le nez est fruité, épicé, viandé et fumé (suie et braises froides) ; c’est complexe et concentré. La bouche est sur le même registre : concentration et longueur. Ce vin est au mieux de sa forme ! 17,5/20.

Posté par oeno41 à 23:59 - Commentaires [2] - Permalien [#]

dimanche 18 novembre 2007

Prolongation...

Et oui... il faut bien finir les restes, c'est dûr mais c'est comme ça !!!

grangeneuve_98

Monbazillac domaine de Grange Neuve Fûts de Chêne 1998 :

Superbe robe sombre et intense. Le nez est superbe, sur la cire caustique et le miel. La bouche riche à la texture huileuse évoque de la compote d'abricots avec puissance et longueur. Qualité prix remarquable ! 15/20.

                     

                     

Saint-Julien grand cru classé château Saint-Pierre 2003 :st_pierre_03

Vin carafé 30 minutes. Robe violine intense. Le nez est intense, dans un premier temps sur des notes de torréfaction (bois brûlé). Ensuite viennent des notes de framboises, de cerises noires, de prunes. La bouche est imposante mais les tanins sont bien intégrés (ou masqués par cette chair imposante). Ce vin m'a impressionné ! 16/20.

Posté par oeno41 à 18:18 - Commentaires [1] - Permalien [#]

samedi 17 novembre 2007

Repas et vins...

Ce samedi soir c'était notre dîner dégustation (bimestriel) chez Dominique et Laetitia. Comme d'habitude, nous nous sommes régalés et bien sûr pas ennuyés du tout...

corton_char_04Corton Charlemagne grand cru 2004 Michel Voarick :

Servi à l'apéritif, pas de carafage. Robe jaune claire, jeune. Le nez est très distingué, sur des notes d'amandes grillées, de citrons frais et de fruits exotiques confits, le tout relevé par un coté légèrement fumé. La bouche évoque de façon aérienne le silex et des petits fruits secs avec volume, richesse et longueur. Grand avenir prévisible... 16/20.

            

                           

chevre_chaudRully 1er cru domaine de la Bressande 2005 :bressande_05

Servi sur un chèvre chaud, bel accord. Robe jaune claire. Nez plutôt intense sur des notes de bananes séchées. La bouche minérale rappelle des agrumes confits avec une belle vivacité. 13,5/20.

            

                               

roti_biche

Pour accompagner les 2 prochains vins, un délicieux rôti de biche et ses légumes de saison...

Chinon domaine Joguet Clos du Chene Vert 1990 :

Robe évoluée et tuilée. Le nez est à la fois distingué et expressif, sur des notes viandées (lard ?), poivrées et végétales (poivron grillé). La bouche est fluide, digeste et épicée sur une longueur moyenne. 13,5/20.

                     

Chateauneuf du Pape Clos des Papes 1999 :

Vin carafé 1 petite heure. Le nez est d'une belle expression, dominé par des notes de garrigue et d'épices. La bouche est agréable mais manque légèrement d'intensité à mon goût. 14+/20.

Posté par oeno41 à 23:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 16 novembre 2007

Anniversaires !

Pour fêter dignement plusieurs anniversaires, dont le miens, quelques très jolis flacons ont été ouverts. Malheureusement suite à une erreur de manipulation (enfin je suppose) je ne retrouve pas les photos prises...

Pouilly Fuissé La Roche 2002 domaine Guffens Heynen :

La robe est légèrement dorée. Le nez est concentré et complexe, sur des notes de fumée, de fruits blancs, de citron frais, d'anis et de gingembre sec. La bouche puissante et distinguée est très longue : ça commence discrètement mais ensuite ça monte crescendo vers une longue finale complexe et raffinée. 16/20.

Saint-Emilion grand cru château Peby Faugères 1998 :

Pas de carafage pour voir l'évolution de ce vin et cela ne semblait pas nécessaire : il n'est pas du tout fermé. La robe est pourpre sombre. Le nez est d'une grande netteté aromatique, sur des petits fruits rouges (mûre , myrtille), pas du tout de boisé imposant... La bouche est à la fois imposante et distinguée, avec de la fraîcheur, et finie sur une très belle longueur avec un fruit éclatant et une petite note sucrée dans les tanins. 17/20.

Saint-Emilion 1er grand cru classé château Pavie 1990 :

Vin carafé 30 minutes. Robe pourpre évoluée. Le nez évoque des notes légèrement viandées, puis de la réglisse et de la sauce au poivre, c'est bien typé "merlot". La bouche épicée est très fine, à la texture en dentelle ! C'est un beau Saint-Emilion à pleine maturité. 16/20.

Pour digérer un verre de Xérès Pedro Ximenez 1927 a été servi : ce vin muté est un pur sirop de figues séchées avec une ampleur et une richesse phénoménales !

Posté par oeno41 à 23:59 - Commentaires [1] - Permalien [#]


mercredi 14 novembre 2007

La Fleur Cardinale

J'ai voulu tester ce Saint-Emilion qui depuis quelques années a bonne réputation dans la presse spécialisée. De plus il reste à un prix raisonnable pour l'appellation...

fleur_car_03

Saint-Emilion grand cru château Fleur Cardinale 2003 :

Vin carafé 1 petite heure. Robe pourpre violine de belle intensité. Le 1er nez est dominé par un boisé vanillé mais sans excès. Ensuite viennent des arômes de fruits noirs, de cerises, d'épices, relevés par un boisé légèrement brûlé qui commence à se fondre. La bouche fruitée et épicée est plutôt fine et distinguée, avec même de la fraîcheur (je n'ai pas senti les 14° annoncés). 14,5+/20.

Posté par oeno41 à 22:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]

samedi 10 novembre 2007

Soirée vins de Loire

2007_11_10

Ce soir je recevais le club, le thème était les vieux vins de Loire (au moins 10 ans). Bien sûr et comme à son habitude, Jean-Louis à amené une bouteille pirate, hors thème :-) ...

Savennières domaine des Baumard 1996 :

Servi à l'apéritif sur des petits toast au crottin de Chavignol fondu. Belle robe dorée. Nez très typé et étonnant rappelant plutôt par moment des vins du Jura (nez Oxydatif), à d'autres moments certains Jurançons ! La bouche est typée, ce vin es tsec mais pas trop, avec une certaine ampleur et un zeste de gras. 13,5/20.

Vouvray sec Clos Naudin 1978 :

Servi en fin d'apéritif en vue d'ouvrir l'appétit... Robe légèrement dorée. Au début le nez a quelques aspects dérangeants et des arômes d'asperges ! Par la suite viennent quelques notes de fruits exotiques confits, ainsi que du beurre un peu rance. La bouche est plutôt fluide et structurée par une acidité "à l'ancienne". Ce vin n'est peut-être pas au mieux de sa forme mais il n'est pas mort non plus ! Étonnant Chenin... 12,5/20.

Savennières domaine des Baumard Clos du Papillon 1996 :

Servi en entrée sur un Risotto aux champignons. Belle robe dorée. Ce vin est plus puissant et concentré que le premier Savennières. Ce vin est très minéral, sur des notes de silex. La bouche est sèche, grasse et complexe. 14,5/20.

Saumur Champigny domaine des Roches Neuves la Marginale 2002 :

Servi sur le plat, un sauté de biche avec gratin Dauphinois. Vin carafé 45 minutes environ. Nez complexe, puissant et jeune dominé par l'élevage (notes boisées encore intenses). Bouche puissante et concentrée, c'est jeune. Vin idéal en "pirate" dans une dégustation Bordelaise. Gros potentiel de garde. A 'unanimité carton rouge pour ce vin hors thème Mr Jean-Louis ! 15+/20.

Chinon domaine Couly Dutheil Clos de l'Echo 1989 :

Servi en continuité du sauté de biche. Vin carafé environ 40 minutes. Belle robe rubis évoluée. D'entrée de jeu le nez est très typé Chinon, sur des notes de poivron et de sous-bois. La bouche est fluide, agréable, distinguée et très digeste. Ce vin vieilli très bien. 14+/20.

Saumur Champigny Clos Rougeard les Poyeux 1986 :

Servi sur le plateau de fromages. Pas de carafage. Robe évoluée et légèrement trouble. Ce vin a presque les mêmes caractéristiques que le précédent, plusieurs personnes l'ont pris pour un Chinon ! Ce vin à l'ancienne à une structure acide bien présente. 14+/20.

Vouvray domaine Huet Clos du Bourg première trie 1990 :

Vin carafé 15 minutes. La robe est étonament évoluée, presque tuilée. Le nez est dominé par des écorces d'oranges amères. La bouche est souple, moyennement grasse,  de bonne longueur. C'est étonnant, mais je m'attendais à mieux. 14,5/20.

La prochaine soirée devrait avoir lieu en début d'année prochaine chez Marie-Cécile.

Posté par oeno41 à 23:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 16 octobre 2007

Un Bourgogne

clos_blanc_03Pommard 1er cru Albert Grivault Clos Blanc 2003 :

Robe rubis moyennement intense. Le nez lui aussi est d'intensité moyenne, sur des cerises légèrement kirschées. La bouche est plaisante mais un peu courte. Décidément, les Pommard ne me plaisent pas vraiment... 12,5+/20.

Posté par oeno41 à 23:08 - Commentaires [2] - Permalien [#]

jeudi 11 octobre 2007

Un Anjou sympathique

Anjou Rouge René Mosse 2002 :mosse_02

Robe pourpre légèrement évoluée. Au premier nez, on se croirait presque en Bordelais ! Ensuite il y a des fruits rouges bien mûrs, et une belle gamme d'épices (réglisse, poivre...). La bouche est à la fois concentrée et fine, et finie sur de la réglisse. 14/20.

Posté par oeno41 à 23:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 7 octobre 2007

Livraison !

Ce soir je recevais un ami et Laurent Baraou qui passait me livrer en descendant dans le sud... Nous avons dégusté deux vins :

larrivet_98 Pessac Léognan blanc château Larrivet Haut-Brion 1998 :

Robe jaune brillante. Le nez est plutôt complexe, sur le pamplemousse confit, des notes de fumé et de pierres. La bouche est vive sans être trop acide, c'est assez long, un peu gras sur des notes de fruits secs. 14,5/20.

                         

Cotes du Marmandais château Lassolle 2003 :lassolle_03

La robe est violine et sombre. Le nez est très plaisant sur des notes de fruits rouges et une large gamme d'épices. La bouche est bien construite, plaisante sur les mêmes saveurs qu'au nez. beau vin ! 14/20.

Posté par oeno41 à 23:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 2 octobre 2007

La reine des bois...

rdb_03

                  

Lirac rouge domaine de la Mordorée la reine des Bois 2003 :

Vin carafé environ 1 heure. La robe est pourpre. Le nez est à la fois très expressif et d'une précision aromatique étonnante; il évoque les cerises noires, les prunes, le pain d'épices et la menthe. La bouche est tendue, concentrée, avec une puissance aromatique peu commune... J'adore ce vin ! 15,5/20.

Posté par oeno41 à 21:30 - Commentaires [2] - Permalien [#]

dimanche 30 septembre 2007

Un très beau Chinon

barnab_05

Chinon rouge domaine Olga Raffault les Barnabés 2005 :

Robe intense, violine. Le nez est superbe, complexe, presque envoûtant; c'est une explosion de petits fruits rouges cuits, de cerises noires, le tout relevé par des épices douces, du jus de viande et même des notes de Havane ! La bouche est moins expressive mais d'un bel équilibre, sur des fruits épicés et quelques notes mentholées. Je trouve ce vin très réussi et d'un Q/P superbe. 14,5+/20.

Posté par oeno41 à 16:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 28 septembre 2007

Vendredis du Vin - Vin tout neuf !

Cette session des Vendredis du Vin est présidée par le Cercle de Maigremont . Le thème du mois est "votre vin tout neuf", pour faire allusion à une belle découverte de l'été...

Ma découverte porte sur un "cépage oublié", le gamay de Bouze, vinifié dans ma région, la Touraine, par un vigneron qui aime particulièrement perpétuer les traditions viticoles d'antan... Le résultat est surprenant et attirant !

Touraine domaine Henri Marionnet Cépages oubliés 2005 :

Cette cuvée est issue exclusivement du Gamay de Bouze. La robe est étonnement sombre pour un Gamay, elle pourrait rappeler un autre gamay, le teinturier... Le nez est superbe, sur des fruits noirs bien mûrs et des épices (poivre) plus d'autres notes agréables mais qui me sont inconnues. La bouche est ample mais souple, et évoque des fruits noirs, des épices, par moment de la crème de banane (!!!!!), le tout avec une gourmandise épatante et une digestibilité certaine !  Étonnant et délicieux. 14,5/20.

J'apprécie vraiment de plus en plus les vins de la vallée de la Loire !

Posté par oeno41 à 19:05 - Commentaires [1] - Permalien [#]

samedi 22 septembre 2007

Ce samedi soir 2 1990 ont été dégustés lors du passage d'une cousine et de son mari...

lafaurie_90Sauternes château Lafaurie Peyraguey 1990 :

Robe superbement dorée. Le nez sur des fruits exotiques me semble être encore fermé. La bouche est énorme, puissante, très grasse et ample, mais surtout d'une grande richesse. Cependant, comme pour le nez, la gamme aromatique est assez peu expressive. J'ai l'impression que ce vin n'est pas encore arrivé à maturité... il va falloir être patient ! 16/20.

                  

Saint-Emilion château la Dominique 1990 :dominiq_90

Vin carafé 1 heure. Robe sombre légèrement évoluée. Le nez moyennement intense est sur les fruits rouges et noirs et des notes poivrées. La bouche fruitée est certes très agréable mais j'ai trouvé une pointe de dureté dans les tanins. Ce vin agréable ne m'a néanmoins pas donné autant de plaisir que la dernière bouteille dégustée... 15,5+/20.

Posté par oeno41 à 23:20 - Commentaires [1] - Permalien [#]

dimanche 16 septembre 2007

Après le blanc un Rosé Corse...

Corse Sartène rosé domaine Saparale 2006 :

Robe pelure d'oignons. Le nez est sur les fraises des bois, le melon, des petits fruits exotiques confits. La bouche est assez distinguée, sur des petits fruits rouges acidulés et une pointe de sucres résiduels. 13/20.

Posté par oeno41 à 18:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]

samedi 15 septembre 2007

Un Cotes de Castillon délicieux !

L'appellation Cotes de Castillon produit de plus en plus de vins dignes d'intérêts. J'ai voulu tester le vin produit par les propriétaires du château Beauséjour Bécot à Saint-Emilion...

Cotes de Castillon Joanin Bécot 2003 :

Robe sombre. Nez puissant sur un boisé noble et brûlé, des fruits noirs bien mûrs et de la réglisse. La bouche est suave, concentrée, avec une très bonne mâche sur des fruits noirs et un boisé vanillé présent mais sans excès. Le rapport Q/P de ce vin me semble être de premier ordre... 14,5/20.

Posté par oeno41 à 16:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 9 septembre 2007

Un blanc Corse

Corse Ajaccio blanc domaine de Pratavone 2006 :

Robe claire et légèrement pâle. Le nez est sur des agrumes frais et des notes florales (rose). La bouche est bien ciselée, pas trop vive, avec une belle fraîcheur sur des notes de citron et de fleur. 13/20.

Posté par oeno41 à 17:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 6 septembre 2007

Rhone blanc et Loire rouge

graillot_blc_06

Crozes-Hermitage blanc Alain Graillot 2006 :

Belle robe dorée et limpide aux reflets verts. Le nez évoque avec une certaine classe des fleurs blanches, des pommes confites, des agrumes, voire une pointe de gingembre séché. La bouche est fruitée et grasse, aérienne et digeste. C'est très plaisant. 15+/20.

                           

                        

gd_clos_96

Saumur-Champigny château de Villeneuve le Grand Clos 1996 :

Vin non carafé. Belle robe violine, sombre. Le nez est puissant et évoque des fruits rouges cuits, un coté légèrement viandé, de la sauce au poivre. La bouche vive et intense est sur des fruits noirs bien mûrs, sur une longueur retenue. 15+/20.

      

Posté par oeno41 à 22:49 - Commentaires [1] - Permalien [#]

dimanche 2 septembre 2007

Cépages oubliés

Touraine Henri Marionnet Cépages oubliés 2005 :

Cette cuvée est issue exclusivement du Gamay de Bouze. La robe est étonnement sombre pour un Gamay. Le nez est superbe, sur des fruits noirs bien mûrs et des épices (poivre). La bouche est ample mais souple, et évoque de la crème de banane (!!!!!). Étonnant mais gourmand. 14,5/20.

Posté par oeno41 à 19:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

samedi 1 septembre 2007

un Insulaire...

Corse Ajaccio blanc domaine de Pratavone 2006 :

Belle robe claire et légèrement pâle. Le nez évoque des agrumes confits, des fleurs blanches (rose ?), voir quelques notes minérales. La bouche est vive et fraîche, sur des notes florales et fruitées. C'est plaisant ! 13,5/20.

Posté par oeno41 à 21:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 28 août 2007

L'infidèle...

Coteaux du Languedoc Mas Cal Demoura l'infidèle 2001 :

Robe sombre violine. Le nez est très distingué, sur des petits fruits rouges confiturés (framboises), de la crème  de cassis, des herbes séchées (garrigue). La bouche est souple, très plaisante, d'une certaine finesse même, sur une belle longueur fruitée. Ce vin n'as rien de caricatural, bien au contraire. Une des valeurs sûres de la région. 16/20.

Posté par oeno41 à 21:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]

samedi 25 août 2007

Quelques vins...

Quelques très bons vins ont été dégustés au cours de cette soirée entre amis...

chamirey_01

Mercurey château de Chamirey 2001 :

Belle robe jaune et brillante. Le nez est très typé Chardonnay avec ses notes beurrées. La bouche est ample, avec du gras, et une belle richesse. Très plaisant ! 14,5/20.

                                           

pur_sang_01Pouilly fumé Didier Dagueneau Pur Sang 2001 :

Vin carafé 2 heures. Robe claire et peu évoluée. Le nez est très distingué et d'une grande profondeur. Ce vin est sec, mais sans excès de vivacité. La bouche est longue et ample, de grande classe, complexe, même s'il est pas évident de reconnaître sa gamme aromatique... 16+/20.

                      

siz_95

Hermitage rouge Chapoutier la Sizeranne 1995 :

Vin carafé 1 heure. Belle robe pourpre. Nez puissant et typé sur des cerises noires et des prunes dans un premier temps. Ensuite viennent des notes typiques de jus de viande, de bacon, de kirsh et de cuir. La bouche est pleine, à maturité avec une longueur agréable. 16/20.

                           

xeres_27

Xérès Alvear Pedro Ximenez 1927 :

Ce Xérès à 80 ans... Le nez est très puissant sur des notes de raisins confits mais surtout sur des figues sèches avec une intensité peu commune. La bouche est énorme, sucrée mais pas excessivement, et tapisse tout le palais avec une texture de velours. Ça colle aux papilles. Grande découverte et très belle émotion ! 17/20.

Posté par oeno41 à 23:58 - Commentaires [1] - Permalien [#]

mercredi 22 août 2007

Marceau

marceau_06

Vin de pays des cotes Catalanes Jean-Louis Tribouley "Marceau le blanc" 2006 :

Robe trouble pour ce vin en Biodynamie. Le nez est sur des notes de pommes vertes, de pamplemousse, de pâtes de fruits. La bouche est vive, avec une pointe de chaleur (14 degrés) sur des notes de fruits confits. C'est plutôt bien fait... 13/20.

Posté par oeno41 à 21:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 19 août 2007

Les Saumur peuvent bien viellir !

Saumur Champigny château du Hureau cuvée des Fevettes 1990 :hureau_90

Robe rouge violacée avec des notes d'évolution. Le nez est étonnant et attirant pour un vin de cet âge, il évoque les petits fruits rouges ultra mûrs, le poivre et la réglisse, des prunes, voir du jus de viande. La bouche est soyeuse, avec même un certain gras, et évoque du jus de prunes. Étonnant pour un Saumur de cet âge ! 14/20.

Posté par oeno41 à 19:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]

samedi 18 août 2007

château Pradeaux

pradeaux_96Bandol Château Pradeaux rouge 1996 :

Vin carafé 1 heure. Robe pourpre plutôt évoluée. Le nez évoque de la réglisse, quelques cerises noires et du vieux cuir. La bouche est fondue, assez agréable mais manque quand même d'expression et de classe. Je trouve ce vin moyen car assez rustique, pour ne pas dire un peu dûr... 12,5/20.

Posté par oeno41 à 21:31 - Commentaires [1] - Permalien [#]

dimanche 12 août 2007

Touraine Sauvigon Henri Marionnet Vinifera 2005 :vinifera_05

Ce vin est issu de vignes non greffées plantées en 2000.

Robe jaune claire. Le nez intense est d'une grande fraîcheur, il évoque le jus de citron frais, le pamplemousse, les poires confites et une pointe de musc. La bouche est vive, légèrement grasse, aérienne, sur des notes d'agrumes légèrement confits et d'une longueur étonnante pour ce type de vin. Etonnant ! 14/20.

Posté par oeno41 à 15:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]

samedi 11 août 2007

Nuits Saint-Georges

duband_nsg_03Nuits Saint-Georges David Duband 2003 :

Robe prune. Le nez est assez intense sur des notes de jus de cerises noires, de prunes, d'épices douces. A l'aération il évolue même vers des notes de caramel ! La bouche est de belle tenue, avec une pointe alcooleuse, sur de la confiture de cerises, de la réglisse et une pointe mentholée. C'est atypique pour un Bourgogne, mais c'est très bon ! 14/20.

Posté par oeno41 à 23:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 10 août 2007

Vin Maghani

maghani_01Saint-Chinian domaine Canet Valette vin Maghani 2001 :

Zut, je ne retrouve plus mes notes... Robe sombre. Le nez légèrement fruité et réglissé est rustique et assez peu avenant. La bouche a bien de la matière mais je la trouve dure et anguleuse... 12/20.

C'est la seconde fois que je goûte ce vin, c'est la seconde fois que je ne me régale pas...

Posté par oeno41 à 23:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 8 août 2007

Un Chinon déroutant

Chinon domaine Philippe Alliet 2002 :

alliet_02

Robe rubis pourpre d'intensité moyenne.  Le nez évoque d'abord du fruit et des épices, puis devient fumé, évoque la suie et les herbes coupées; ensuite il devient changeant, presque déviant, voire réduit. La bouche à une belle texture, presque grasse, mais en même temps elle ne délivre pas grand chose et à même parfois une tendance fade...

J'avoue que je ne sais pas quoi penser de ce vin, il présente en même temps de belles qualités et des défauts flagrants; c'est déroutant !

Posté par oeno41 à 22:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 1 août 2007

Deux Saints : Veran et Emilion

Au cours d'un repas entre amis deux vins ont été dégustés :

verget_st_veran_04

Saint-Veran domaine Verget Terres Noires 2004 :

Robe jaune pâle. Très joli nez sur des agrumes, citron et pamplemousse confit puis viennent des notes minérales (cailloux). La bouche est vive et tendue, longue, sur des arômes de fruits confits et de pierres à fusils. 14/20.

gd_murailles_90

                      

Saint-Emilion château Grandes Murailles 1990 :

Robe sombre assez peu évoluée. Le nez est de belle intensité sur du cuir frais, du poivre et de la marinade de gibier. La bouche souple et soyeuse, sur des notes de cerises noires et d'épices, propose une belle longueur et une ampleur très plaisante. 15/20.

Posté par oeno41 à 23:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]